teteatete-ariacrescendo-mtz-1C’est entre deux vols que la pétillante Aria Crescendo me donna rendez-vous dans un café parisien pour un tête à tête autour de la chanson et du Yoga.

 Aria, tu es une artiste à multiples facettes, chanteuse, compositrice, danseuse, professeur de Yoga, comment fais-tu pour tout gérer ?

Franchement je ne sais pas moi-même car je travaille non-stop et je fais que des allers-retours entre Los Angeles et Paris. Mais j’ai tellement besoin de créer sans cesse pour progresser que même en vacances le travail me manque ! (Rires)

Ce n’est pas déroutant pour les gens que tu sois dans plusieurs cases ?

Me concernant, je n’y prête pas attention, car j’adore mener à la fois mes projets artistiques et mes cours de Yoga. Cela me donne l’impression de vivre plusieurs vies. Et puis c’est uniquement en France que les gens veulent absolument te mettre dans une case. Je pense qu’en chacun de nous il y a de multiples facettes qu’il faut laisser exprimer pour trouver un équilibre et évoluer. Alors je conseille à tout le monde de faire comme moi, c’est-à-dire de faire ce qui lui plaît sans penser au qu’en-dira-t-on.

Mais si tu ne devais choisir qu’une seule activité ce serait laquelle ?

Toutes, car elles sont plus ou moins liées entre elles. Je vis pour la musique, car j’aime rendre les gens heureux avec mes chansons et je vis pour l’écriture car j’adore écrire mes paroles. Et puis, je vis pour le Yoga qui m’apporte un équilibre et une sérénité que j’aime faire partager à travers mes cours et mon livre, ce qui m’amène encore à mon amour pour l’écriture. C’est un cercle vertueux !

Peux-tu me dire d’où vient ton amour pour le Yoga au point de l’enseigner ?

De l’époque où j’étais danseuse au Crazy Horse à Las Vegas. A cette période je déprimais de ne rien faire de mon temps mise à part faire le show le soir. Alors, un jour pour sortir de cette morosité, je me suis rendue à un cours de Yoga et le bien-être que cela m’a procuré m’a permis de supporter cette ville que je déteste ! (Rires) Du coup, j’ai voulu, à mon tour, transmettre ce bien-être en enseignant le Yoga et pour ce faire, j’ai passé, il y a dix ans, des diplômes dans ce domaine.

 D’ailleurs tu donnes des cours à beaucoup de célébrités, non ?  

Oui c’est vrai. J’enseigne par exemple, à Ashton Kutcher, Jared Leto, Maggie Q, Karlie Kloss qui est l’égérie de Nike et bien d’autres.

Alors comment es-tu tombée dans la chanson?

Je chante et je joue du piano depuis l’âge de cinq ans. Mais c’est Bono du groupe U2, qui m’a découverte il y a huit ans, lors d’un spectacle et m’a permis de signer avec Interscope Records. J’ai ainsi intégré le groupe Paradiso Girls avec qui nous avons fini à la 3eme place des charts américains grâce à la chanson Patron Tequila et avec qui j’ai fait la grosse tournée des LMFAO.

Et aujourd’hui tu fais la première partie de la tournée de la chanteuse Shy’m, comment est venu ce projet alors que vous avez deux styles si différents ? 

On se connait depuis quatre ans et quand elle m’a proposé ce projet j’ai trouvé original l’idée de mélanger nos deux styles et univers opposés. Au final elle a eu raison car on se complète. Elle est le yin et moi le yang ! (Rires)

Comment se passe la tournée ?

Extrêmement bien ! C’est un bonheur absolu que d’être sur scène et de voir les gens heureux à chanter mes chansons ! C’est très encourageant.

D’ailleurs préfères-tu chanter en français ou en anglais ?

Les deux, c’est pour cela que je mixe entre les deux langues. Je trouve que les chansons pop rendent mieux en anglais, mais comme je souhaite que tout le monde comprenne mes paroles alors je mélange aussi avec le français.

Tu nous prépares prochainement un album ?

Oui je suis en plein dedans, mais cela prend du temps surtout que j’ai écrit plus de 200 chansons et que je ne sais pas lesquelles je vais sélectionner pour l’album. (Rires) Mais en attendant je sors un single qui s’appelle 99 red balloons.

Qu’écoutes-tu en ce moment ?

Cela dépend de mon humeur, je peux écouter aussi bien Eminem ou Madonna que Kurt Cobain.

D’autres projets en cours ?

Oui je suis en phase de finalisation de mon 2eme livre sur le yoga et je vais aussi lancer ma propre marque de yoga. Sinon pour fin 2015, je travaille sur une collaboration avec Make Up For Ever.

Côté mode, tu es très stylée, tu étais styliste dans une vie antérieure?

C’est cela ! J’ai dû être une créatrice de mode dans une vie antérieure ! (Rires) Plus sérieusement, j’aime la mode depuis toujours, d’ailleurs dès l’âge de 15 ans je défilais entre autre pour Aubade.

Et ton style vestimentaire, comment le définirais-tu ?

Cela peut aller du glamour au sportswear, car ça va là aussi dépendre de mon humeur. C’est comme la musique, j’aime un peu de tout et c’est très varié. J’ai la chance d’être habillée par des maisons comme Manish Arora ou Chanel, mais aussi par des amis tels que Jeremy Scott, alors mon style change tout le temps.

 Aurais-tu une anecdote à raconter ?

Un jour, je confie à une amie de trouver Joaquin Phoenix très beau et deux soirs après cette confidence je me retrouve nez à nez avec l’acteur à la soirée des Grammy ! Nous avons eu un tel coup de foudre mutuel que suite à cette soirée, nous sommes restés plus d’un an en couple ensemble ! (Rires)

En effet y a des avantages à vivre à Los Angeles ! Tiens, quelles sont tes adresses là-bas?

Pour dîner le Château Marmont, pour boire un verre le Soho House et pour faire la fête le Hollywood Roosevelt Hotel.

Et pour finir notre tête à tête si je te dis Delavie, tu me réponds ?

De la vie plein les yeux ! (Rires)

 

André S Delavie

teteatete-ariacrescendo-mtz-2

It is between two flights than the sparkling Aria Crescendo gave ma an appointment in a Parisian café for a face to face about music and yoga.

Aria, you are a multi-talented artist, singer, songwriter, yoga teacher, how can you handle this ?

Actually I don’t really know because I work constantly and I always do back and forth between Paris and Los Angeles. But I so much need to create and to progress than even in holidays I miss working ! (laughs)

Isn’t it disconcerting for people than you have several activities ?

As far as I am concerned, I’m not paying attention because I like to lead several projects in the same time. It gives me the impression to have many different lives. and it’s a typical French state of mind. I think in all of us there’s many talents that we must express to balance and to involve. I think everybody should do like me, I mean to do what you want to do.

But if you had to choose just one activity, what would it be ?

All of them, because there are more or less linked. I live for music, because I love to make people happy with my songs and I live for writing because I love to write down all my lyrics by myself. And I also Live for yoga which gives me stability and I love to share it with my lessons in my book, which brings me to my love for writing. This is a virtuous cycle !

Can you tell me where does from your passion for yoga going so far as teaching it?

From the time I was dancing at the Las Vegas Crazy Horse. At that time I was depressing because I didn’t do anything than performing in the night. So one day to go out of this mood I went to a yoga lesson and the wellness that it gave me allowed me to support this city that I hate ! (laughs) So I decided to give by myself this wellness to others so 10 years ago I graduated in yoga.

By the way you give lessons to many celebrities, no ?

Yes it’s true. For example, I teach Ashton Kutcher, Jared leto, Maggie Q, Karlie Kloss and many others.

So how did you begin singing ?

I’m singing and I play piano since I’m five years old. That it’s Bono from U2, who discovered me eight years ago during a show and gave me the opportunity to sign up for int Interscope records. In this way, I joined the group Paradiso girls and we finished at the American charts third step thanks to the song Patron Tequila and to the big LMFAO tour.

Today you do the first part of shy’m’s tour, how did this project born with your different music horizons ?

We know each other since 4 years and when she proposed me to work together I found the idea original to mix our different styles. Finally she was right because we complete each other. She is the yin and I’m the yang ! (laughs)

How is life on tour ?

Really good ! I’m very happy to be on stage and to see people singing with me ! so encouraging.

By the way, you prefer to sing in English or in French ?

Both, that’s why I mix languages. I think pop music sounds better in english, but I want everybody to understand my lyrics so I mix with french.

Are you preparing a new album ?

Yes I do, I’m all in it, but it takes a lot of time especially that I wrote more than 200 songs and I don’t know which ones to choose. But for soon I will release a single named 99 « Red Ballons ».

In this time, what do you listen to ?

It depends of the mood,  Eminem Madonna or Kurt Cobain.

Are you currently leading other projects ?

Yes I am finishing my second book about Yoga and I will also release my own range of yoga. And for the end of the year I’m working on a collaboration with Make Up For Ever.

And about fashion, you are really trendy, where you styling in a former life ?

That’s right ! I must have been a designer in a former life ! (laughs) Seriously, I have always loved fashion, by the way I’ve been cat walking for Aubade when I was 15.

And how would you define your style ?

It can go from glamour to sportswear because it also depends on my mood.

It’s like music , I like a bit of everything. I’m very lucky to be dressed by fashion houses like Manish Arora or Chanel, but also by friends like Jeremy Scott, my style is constantly involving.

Do you have an anecdote to tell us ?

One day, I told a friend that I found the actor Joaquin Phoenix really handsome  and two days left we met at the Grammy ! We felt in love and we have been in couple for more than a year.

There are advantages to live in Los Angeles ! what are your hot spots ?

To eat the Château Marmont, for a drink the Soho House and to party the Hollywood Roosevelt Hotel.

and to conclude if I tell you Delavie, you answer ?

Life all in my eyes ! (laughs)

 

André S Delavie