teteatete-josefsalvat-mkethetrendz-1C’est à quelques heures de son concert lors de la Creative Live Session organisé par Sony Music que Josef Salvat, chanteur Australien, me donne rendez-vous pour notre tête à tête.

Josef, le public t’a découvert il y a deux ans, grâce à ta reprise de Diamonds de Rihanna, sais-tu si elle a écouté ta version ?

Je pense que oui même si elle n’a fait aucun commentaire. Après ce n’était pas le but recherché, à la base, j’avais communiqué sur ma reprise parce que j’aimais la version que j’avais faite. Au final cela a changé ma carrière et permis aux gens de croire en mon travail.  (Sourire)

D’ailleurs, tu viens de signer avec Sony Music pour ton nouvel album « Night Swim » pourquoi ce nom ?

Car j’ai écrit tous mes textes durant la nuit. C’est le seul moment où j’arrive à me mettre  au calme pour jouer au piano et avoir des inspirations.  Je fais partie de ceux qui écrivent leurs textes qu’une fois qu’ils ont trouvé la mélodie. Alors, une fois que j’ai la musique, les mots viennent très facilement à mon esprit.

Et de quoi parle l’album ?

Il parle de la conception que l’on peut avoir de la vie et de soi avec tous les conflits internes que cela engendre mais aussi d’amour car je ne suis pas très bon en général dans ce domaine. (Sourire)

Pourquoi n’es-tu pas bon dans tes relations amoureuses ?

Je me focalise tellement sur mon travail et ma musique afin de donner le meilleur qu’il m’est assez difficile aujourd’hui de me focaliser sur autre chose.

Dans l’album, il y a des chansons très pop telles que « Open Season » et d’autres, au style très opposé telle que « Shoot And Run », pourquoi avoir fait le choix d’un album aux styles divers?

Car mon album est une collection de chansons que j’ai écrites à des moments différents de ma vie. Je voulais vraiment que cet album me ressemble, et pour cela, je ne pouvais pas faire qu’un seul choix en terme de style musical.

C’est tout de même un challenge que de faire un album avec différents univers, non ?

Il y a en effet une partie très pop et une autre qui l’est moins mais il permet au public de retrouver mon univers dans son intégralité. Et comme je cherche ma motivation dans la création et non pas dans ce qui peut plaire pour être vendu alors je pense que les gens qui aiment mon univers vont aimer.

D’où viennent tes influences musicales ?

De chanteurs francophone comme Jacques Brel par exemple car j’adore la langue française. Il y a dans cette langue une fragilité et une romance qui émane des mots comme aucune autre. D’ailleurs j’adore la France et c’est pour cela que j’y suis très souvent même si je vis à Londres.

Comme tu connais bien la France et Paris, aurais-tu des adresses à me conseiller ?

Pour dîner, je te conseille d’aller à La Brasserie Barbès car on y mange très bien mais aussi pour prendre un verre car ils ont une gamme de bière très impressionnante, sinon je te conseille aussi l’hôtel Providence pour son côté cosy. Pour faire la fête, j’aime beaucoup aller chez Castel.

Côté mode, comment définirais-tu ton style vestimentaire ?

De dandy avec un côté rock ! D’ailleurs j’adore  Dries Van Noten car je trouve que les coupes et les silhouettes de ses pièces sont parfaites.

Et pour finir, si je te dis Delavie tu me réponds ?

Le premier truc qui me vient à l’esprit est un mot anglais poignancy  qui signifie la tristesse mais que je trouve très jolie !(Rires) 

André S Delavie

It is few hours away from his show during the Creative Live Session organized by Sony Music than Josef Salvat, Australian singer, gave me an appointment for our face to face.

Josef, the public has discovered you two years ago, thanks to your cover of Diamonds by Rihanna, do you know if she listened to your version ?

I think she did even if she didn’t make any comment. Actually it was not the goal, basically, I had communicated on my cover because I liked my own version. Finally it changed my career and allowed people to believe in my work. (smile)

By the way, you want to sign with Sony Music for your next album « Night Swim ». Why did you choose this name ?

Because I have written all my texts in the night. It’s the only time while I can be calm to play piano and to have inspiration. I belong to those who write their texts only if they found the melody. So, once I have the music, words come easily to myself.

And what does your album deal with ?

It deals with the approach we can have about life and about ourself, with all internal conflicts that it generates but It also deals with love because I’m not really good at it. (smile)

Why do you find love relationships difficult ?

I so much focus on my work and my music in order to give the best of myself than it is hard for me today to focus on something else.

In the Album, there are really pop songs as « Open Season » and others, with a really opposed style like « Shoot And Run », why did you decide to make an album with several styles ?

Because my album is a collection of songs I have written at different times of my life. I really wanted this album to looks like me, for this purpose, I couldn’t make only one choice in terms of music style.

But isn’t it a challenge to make an album with opposite universes ?

Indeed, there is really pop part and another one which is not but  that allow people to see my entire universe. And as I look for my motivation in creating and not in what can be sold or what can please, I think people who likes my universe will like this album.

Where does your musical influences come from ?

From french-speaking singers like Jacques Brel for example because I love french language. there is in it a brittleness and a romance that emerged from words.  By the way I love France that’s why I often come even if I live in London.

As you know France and Paris very well, do you have any hot spots for me ?

For a dinner, I recommend you the Brasserie Barbès because we eat well there but also to have a drink because they have an awesome range of beer, I also recommend you the Hôtel Provence for its cosy ambiance. To party, I like to go to the Castel.

And about fashion, how would you define your style ?

Dandy with a rock n’ roll side ! By the way I like Dries Van Noten because I find cuts and silhouettes just perfect.

And to conclude, if I tell you Delavie, you answer ?

The first word that came to me is an english one « poignancy » but which is really beautiful! (laughs)

 André S Delavie

teteatete-josefsalvat-mkethetrendz-2