teteatete-sandrazeitoundematteis-mtz-image1

Crédits: Photographe Baptiste Glorion / Coiffeuse Stephanie de Jacques Dessange, Maquillage Mac

Crédits mode: manteau Sandro, top Barbara Bui, jupe John Galliano, collants Calzedonia, bracelets Luj, sac Céline, bottines Giuseppe Zanotti

 

 

C’est au restaurant La Gauche Caviar, dans le 6ème arrondissement, que Sandra Zeitoun de Matteis me donna rendez-vous pour un tête à tête à la fois drôle et tendre comme elle.

Sandra, travailler dans la communication était-il un projet de toujours ?

Non, car au départ, je voulais devenir huissier de justice comme mes parents. J’ai donc fait des études de droit mais ça ne collait pas tout à fait avec mon caractère ! (Rires) Mais j’ai depuis longtemps, le goût d’organiser des événements, car je me suis toujours occupée des fêtes de fin d’année.

Qu’aimes-tu dans la fête ? 

Le fait de rencontrer des gens car, de par leurs univers très variés, ils sont pour moi une source d’inspiration. Et puis j’aime surtout l’organiser et être le temps d’une soirée, ce vecteur de bonheur qui rassemble les gens autour d’une fête pour les rendre heureux.

Comment es-tu parvenu à travailler dans la communication?

Suite à ma rencontre avec Cathy Guetta. J’étais venue à Paris pour travailler et Cathy m’avait proposé d’être serveuse dans son club les Bains Douches. Mais, pour être honnête, mon premier soir en tant que serveuse fut une véritable catastrophe ! (Rires) Mais comme j’avais un bon relationnel, elle m’a laissé ma chance. Puis j’ai fait mes preuves et je suis devenue par la suite la directrice de son agence événementielle.

Et tu as monté ta propre agence de communication juste après ?

Non car j’ai d’abord eu l’opportunité de créer ma société « Bombasse production » qui a ensuite changé de nom pour « Warrior production » car après mes 30 ans j’étais moins bombasse ! (Rires) C’était une société spécialisée dans la production de documentaires et de clips vidéo. Je gérais aussi bien l’aspect artistique que financier des projets. J’ai ainsi fait la production de documentaires comme, par exemple, pour Arthur que de clips vidéo, comme pour Mitch Winehouse, le père d’Amy mais encore des artistes tels que Kool Shen, Amel Bent, Christophe Willem,  Jean Roch,  Florida… et des groupes comme IAM ou Superbus.

Alors comment est venue l’idée de monter Sandra & Co ?

C’était il y a deux ans, pour ne pas rester seule un soir de la Saint-Valentin, j’avais organisé une soirée où tous mes amis étaient invités et contre toute attente, la soirée fut vrai un succès.  J’ai alors eu l’idée de créer mon agence car ce jour-là, j’ai réalisé que j’aimais beaucoup fédérer les gens et les voir s’amuser. Puis mon agence a fait parler d’elle grâce aux dîners très privés que j’organisais dans une suite lors du festival de Cannes. On pouvait ainsi y croiser Robert Pattinson ou Penelope Cruz entre autre et tous les soirs ils se passaient quelque chose d’incroyable.

Peux-tu m’expliquer le concept de l’agence Sandra & Co ?

C’est une agence de communication qui s’articule autour de 3 axes. L’événementiel où l’on organise aussi bien des soirées pour les marques que des dîners de charités comme celui de Valérie Wertheimer, présidente de Chanel, pour qui nous avons organisé, en étroite collaboration avec Elsa Zylberstein et Betty Autier, le dîner «Action Innocence». Et on s’occupe aussi de la relation presse et publique des marques. J’insiste sur le «& Co»  car cette agence est avant tout une aventure humaine où l’esprit d’équipe tient une forte place.

La partie relation presse et publique est-elle importante ?

Oui, actuellement je m’occupe de la relation publique du lieu le plus hype de Paris, le restaurant la Gauche Caviar, situé au premier étage du prestigieux club Montana. Dans ce lieu dont la décoration est signée par Elisabeth Lemercier et Vincent Darré, je m’y sens comme chez moi. L’ambiance y est très conviviale car il n’y a que des happy few et seulement 37 couverts. Si tu souhaites venir y manger un croque-monsieur au caviar, je t’invite à réserver au plus vite car il y a déjà trois semaines d’attente ! (Rires)

Ton carnet d’adresse doit être une valeur ajouté pour ton agence, non ?

Oui car j’ai la chance d’avoir un carnet d’adresse très large. D’ailleurs, je trouve qu’il me ressemble car il est polymorphe. Il est composé aussi bien de personnalités du monde du cinéma comme Lambert Wilson que stars de la musique comme les Hallyday. Mais avant tout, ce sont tous des amis donc je les protège et j’en prends le plus grand soin.

Et aujourd’hui, préfères-tu organiser les événements ou en profiter en tant qu’invitée ?

Les organiser, car j’adore cette pression positive qui me pousse à dépasser mes limites pour contenter mes clients. Je trouve qu’il n’y a rien de plus gratifiant que de voir les gens qui t’ont fait confiance, être satisfaits. Mais attention j’aime aussi aller aux événements des autres ! (Rires)

Sur quel autre projet travailles-tu actuellement ?

En ce moment je travaille sur l’organisation de l’anniversaire du Pink Paradise qui aura lieu début décembre et je m’occupe des relations presse de l’application BIM, une application qui propose les meilleurs restaurants autour de toi et qui évolue grâce à ton réseau personnel. Mais aussi de leur événement qui aura lieu fin novembre. Et côté mode, je viens de travailler sur le défilé John Galliano lors la Fashion Week d’octobre pour qui je me suis occupée de faire le front row.

Une anecdote à me raconter ?

Oui un soir mon ex-mari, dans le cadre de ses activités, me téléphone pour me prévenir que le soir même nous allions dîner avec Bono. Je me rends donc à 21h au restaurant pensant que c’était une farce mais je me rends compte que le propriétaire aussi était au courant de son arrivée. Sauf qu’à  23h il n’y avait toujours personnes ! (Rires) Le propriétaire commençant à douter de nous, et moi n’y croyant plus, je décide de partir mais une fois devant la porte, je tombe nez-à-nez sur Bono qui nous saute dans les bras en s’excusant de son retard ! On a ainsi passé une soirée incroyable avec lui et sauvé notre honneur face au propriétaire du restaurant ! (Rires)

Côté mode comment définirais-tu ton style ?

La journée, je suis très sportswear en mode baskets Nike car je cours partout avec mon travail et le soir très glamour.

Et quelle est la tendance mode actuelle selon toi ?

Je trouve que la tendance mode est le retour au minimalisme avec des créations fortes qui pourront être portées même dans 10 ans.

Tu as des bonnes adresses à me conseiller sur Paris ?

Pour diner il faut venir à la Gauche Caviar ou  aller restaurant La Belle Epoque que j’aime également, puis prendre un verre à l’hôtel Costes. Sinon pour faire la fête je te conseille le Pompon !

Et pour finir, si je te dis Delavie, tu me réponds ?

De la joie !

 

*Instagram de l’agence Sandra & Co

Facebook : Sandra & Co

teteatete-sandrazeitoundematteis-mtz-image2

This is at the restaurant La Gauche Caviar, in the sixth district of Paris that Sandra Zeitoun de Matteis of Matteis gave me a rendez-vous for a tete a tete, funny and tender in the same time, as her.

Sandra, work in the communication was it a project that you always had ? 

No, because at first, I wanted to become court baillif like my parents. So I did law studies but it was not coherent at all with my character ! (Laugh) But I have since a lot of time, this taste for the organization of events, because I always organized the end of the years’s parties.

What do you like in party ?

The fact to meet people because, by their various universes, they are for me a source of inspiration. And then, I also like to organize it and being the time of a party, this vector of happiness that gather people around a party to make them happy.

How did you reach to work in the communication ?

Further to my meeting with Cathy Guetta. I came in Paris to work and Cathy proposed to me to be waitress in his club Les Bains Douches. But, to be honest, my first night as waitress was a big disaster ! (Laugh) But as I had a good relationnal, she gave me a chance. Then, I won his spurs and I became the director of his event agency.

And you launched your own agency of communication just after ?

No because I first had the opportunity to create my society « Bombasse Production » which then has changed for « Warrior Production » because after my 30 years old I was less a beauty ! (Laugh) It was a society specialised in the production of documentaries and music videos. I diriged the artistic appearance as financial of the projects. So I did the production of documentaries as, for example, for Arthur as music videos, as for Mitch Winehouse, the Amy’s father but other artists as Kool Shen, Amel Bent, Christophe Willem, Jean Roch, Florida… and some groups as IAM or Superbus.

So, how did you get the idea to launch Sandra & Co ?

It was two years ago, to not stay alone one evening of the Saint Valentin, I had organized a party where all my friends were invited and against all expectations, the party was a real success. So I had the idea to create my own agency because this day, I realised that I love so much federate people and see them enjoy. And my agency had a publicity thank’s to my dinners very private that I organized in a room during the Cannes’s festival. We could see Robert Pattinson or Penelope Cruz and every night, something incredible took place.

Can you explain to me the concept of the agency Sandra & Co ?

This is a communication agency which turn on 3 axis. The event where we organize any parties for the brands as some charity dinners as the one of Valerie Wertheimer, Chanel’s president, for who we organized, in a narrow collaboration with Elsa Zylberstein and Betty Autier, the dinner « Action Innoncence ». And we direct the press and public relations of the brands too. I insist on the « & Co » because these agency is a human adventure first where the team spirit has a strong place.

The press and public relations are they an important part ?

Yes, currently I direct the public relation of the place the most hype of Paris, the restaurant La Gauche Caviar, located in the first ETAGE of the prestigious Montana club. In this place with a decoration signed Elisabeth Lemercier and Vincent Darré, I feel as if I was at home. The ambiance is very CONVIVIALE because there are only happy few and only 37 COUVERTS. If you wish to come eat a CROQUE-monsieur at Caviar, I invit you to reserve very soon because there are already 3 weeks of wait ! (Laugh)

Your adresses diary should be an added valor for your agency, no ?

Yes because I am lucky to have an adresses diary very large. Further to, I think it seems like me because it is POLYMORPHE. It is composed of worldwide personnalities of the cinema as Lambert Wilson or stars in the music as the Hallyday. But at first, they are all friends so I protect them and I really take care of them.

And today, do you prefere to organize the events or to enjoy as a guest ?

To organize, because I love this positive pressure which push me to exceed my limits to make my customers happy. I think that there is nothing more gratifying than see the people who trust you, to be satisfied. But take care, I also like to go at the events of the others ! (Laugh)

In which other project do you work currently ?

Currently I work on the organization of the anniversary of the Pink Paradise which will take place in the beginning of december and I also direct the press relations of the BIM application which proposes the best restaurants around you and which progress thank’s to your personal network. But I direct their event which will take place on november’s end too. And about fashion, I worked on the John Galliano’s fashion show during the Fashion Week of october for which one I organized the front row.

An anecdote to tell me ?

Yes one evening my ex husband, about our activities, called me to inform me that on this evening we would have a dinner with Bono. So, I came at the restaurant at 9.00 pm thinking it was a joke but I realised that the owner was advertised too about his arrival. Except that at 11.00 pm there were still nobody. (Laugh) The owner began to have some doubts about us, and me who didn’t believe in this anymore, I decided to leave but when I was in front of the door, Bono was just here and jumped in our arms, apologizing for being late ! So we had an incredible evening with him and we saved our honor according to the owner of the restaurant ! (Laugh)

About fashion, how would you define your style ?

The day, I’m very sportswear, with Nike sneakers because I run everywhere with my work and the night, very glamorous.

And what is the currently trend according to you ?

I think that the fashion trend is the return to the minimalism with some strong creations which could be wearing in 10 years.

Have you got some good adresses to advise to me in Paris ?

For dinner, you have to come to La Gauche Caviar or to go at the restaurant La Belle Epoque that I also like, and then, take a glass at the Costes hotel. Otherwise, to do party, I advise to you the Pompon !

And if I say to you Delavie, what do you answer ?

Some joy !

*Instagram of the agency: Sandra & Co

Facebook : Sandra & Co

André S Delavie

teteatete-sandrazeitoundematteis-mtz-image3